Uncategorized

Comment entretenir ses plantes d’intérieur ?

Le rempotage

pourquoi et quand le faire ?

Durant toute la vie d’une plante, son système racinaire va croître et se ramifier pour aller puiser dans le sol l’eau et les minéraux dont elle a besoin. Avec le temps, le substrat finit par s’appauvrir. C’est pourquoi, quand vous cultivez en pot, il est nécessaire d’effectuer un rempotage régulier. Il faut laisser de la place à la plante pour se développer et lui apporter de nouveaux nutriments.

Pour savoir si votre plante est à l’étroit dans son pot, observez la motte de terre : si les racines dépassent et s’accumulent autour, c’est le moment de rempoter !

Comment rempoter ?

Le rempotage est une opération qui consiste à transplanter une plante dans un nouveau pot. Il est nécessaire de rempoter une plante lorsque les racines commencent à dépasser et à s’accumuler autour du pot. Pour rempoter une plante, il faut d’abord choisir un nouveau pot de bonne taille. Il faut ensuite préparer le substrat en ajoutant de l’engrais et en mélangeant bien. Ensuite, on dépose la plante dans le nouveau pot en prenant soin de bien tasser le substrat autour des racines. Il faut ensuite arroser la plante et la mettre à l’abri du soleil pendant quelques jours.

Matériel utilisé :

Pour rempoter une plante, il vous faudra du terreau frais, un nouveau pot de culture, de la pierre ponce et de l’eau. Tout d’abord, placez la plante sur un support stable, comme une table ou un plan de travail. Ensuite, retirez-la délicatement du pot en prenant soin de ne pas endommager son système racinaire. Si les racines sont trop entrelacées, coupez-les légèrement avec un couteau afin qu’elles puissent se développer correctement dans le nouveau pot.

Une fois que la plante est sortie du pot, ajoutez de la pierre ponce au fond du nouveau récipient pour permettre à l’eau de s’écouler. Remplissez ensuite le pot aux trois quarts de terreau frais et arrosez abondamment. Placez ensuite la plante dans le pot et ajoutez de la terre autour des racines pour les maintenir en place. Tassez légèrement la terre et arrosez à nouveau.

Il est important de laisser le pot à l’extérieur pendant quelques jours afin que la plante s’adapte à son nouvel environnement. Ensuite, vous pouvez le déplacer à l’endroit de votre choix.

entretenir plante intérieur

4. Augmentez l’humidité

Pour les plantes d’intérieur, l’air à l’intérieur de nos maisons est souvent trop sec. Les plantes qui viennent de l’extérieur sont habituées à un air plus humide. Cela peut être une bonne idée d’augmenter l’humidité autour de la plante en pulvérisant l’eau sur les feuilles de temps en temps, surtout si la plante est dans un endroit chaud et sec de la maison. Vous pouvez aussi déposer un petit bol d’eau près de la plante.

5. Arrosez soigneusement

Les plantes domestiques ne sont pas habituées à vivre dans des environnements secs. Lorsque vous les rapportez chez vous, elles vont donc avoir besoin d’un arrosage abondant pour s’adapter. Arrosez-les une fois par jour pendant les deux premières semaines, puis ralentissez l’arrosage à une fois tous les deux jours. Après un mois, vous devriez pouvoir arroser vos plantes selon leur besoin normal.

6. Évitez de fertiliser

La première année, il est préférable de ne pas fertiliser vos nouvelles plantes. Elles sont encore fragiles et ne peuvent pas supporter les engrais. Attendez qu’elles aient bien grandi et qu’elles soient bien enracinées pour commencer à les fertiliser.

entretenir plante intérieur

Quelques astuces pratiques pour garder ses plantes d’intérieur en vie

Pour maintenir les plantes d’intérieur en bonne santé, il est important de les placer dans les zones les plus éclairées de la maison. En effet, elles ont besoin de lumière pour survivre. Si l’intérieur de la maison ne reçoit pas assez de lumière naturelle, il est recommandé d’opter pour l’éclairage artificiel. Les lampes à mercure ou les tubes fluorescents sont parfaits pour les plantes d’intérieur. Il est toutefois important de noter qu’un ensoleillement excessif pourrait brûler le feuillage. Il convient ainsi de protéger les plantes des rayons solaires et d’enlever les parties atteintes. Le manque de lumière nuit également à leur santé puisque les tiges des plantes s’allongent disproportionnellement et le feuillage jaunit.

Ceci peut vous intéresser

https://www.plantes-et-jardins.com/fiches/conseils/comment-entretenir-les-plantes-d-interieur-1252.php

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5

Vallée des fleurs